L’élaboration du croquis

Le croquis est une étape cruciale puisqu’il fixe les bases du dessin. Il est donc nécessaire (si le besoin de faire un croquis est ressenti bien sur) d’y accorder du temps et donc de la patience ! 

IMG_3367

Dans le cas d’un portrait sur base de photographie, pour des raisons de proportion, il est possible de quadriller plus ou moins la photographie et de reporter le quadrillage sur la feuille/toile. Cela permet de préciser son croquis et de contrôler l’ensemble de son élaboration. On a donc ainsi un recul plus « géométrisé » sur sa production.  

Il est également important de tenter le pari de faire son croquis sans quadrillage. On peut commencer par de plus petits et simples portraits puis aller vers d’autres plus détaillés et texturés. Cependant, l’enjeu reste le même, délimiter les zones, les ombrages et les éclaircissements. 

Attention toute fois à bien garder de la distance avec ce que l’on fait : rester le nez collé à la feuille peut nous amener à disproportionner la zone et à évoluer sur le mauvais chemin..

Pour commencer un croquis, je conseille cela : globalement et grossièrement délimiter les espaces, puis reprendre plus en détail et préciser au fur et à mesure ce qui permet de limiter les erreurs de proportion et de ne pas avoir à effacer trop de chose ! 

Dès lors, il est possible de commencer l’ombrage et les détails dont un article leur est dédié ! 

Laisser un commentaire