Superposition de matières et de détails

Suite à l’élaboration du croquis, il est temps de se lancer dans l’ombrage. 

Tout d’abord, je place souvent une base de graphite ou de marqueur à alcool comme une sous-couche. J’ombre les parties qui doivent l’être, la structure prend alors forme. Je place ensuite certains points de lumière et attaque les détails comme les cils ou la barbe. Il est important de construire progressivement son dessin pour ne pas créer de zone d’erreur trop détaillée (ce qui est dommage et difficile à supprimer).  

La vidéo ci-dessus permet d’illustrer mes précédents propos : comme on le constate, une fois le croquis réalisé, je commence par une base, ici du marqueur à alcool ; puis j’ombre certaines zones, j’en éclaircis d’autres; enfin je trace les contours (puisque ici il ne s’agit pas d’un portrait mais d’une illustration) au marqueur fin. 

N’hésitez pas à me laisser un commentaire, une remarque, une question ou une requête de commande par exemple ! 

Laisser un commentaire